POESIE EROTIQUE
et autres amusements
Jacques Cauda
Accueil
Retour à la liste "Hommes"

Écrivain et réalisateur de films documentaires, Jacques Cauda doit autant à l’écriture qu’à sa pratique de l’image. Au début des années 2000, il crée le mouvement surfiguratif. Surfigurer consiste à prendre pour objet des sensations dont la source n’est pas le réel mais sa représentation visuelle. Le monde est devenu une image et le peindre, c’est réécrire cette image.

Jacques Cauda utilise le pastel à l’huile qui a la particularité de se pratiquer comme une écriture sur une feuille de papier. Il renoue ainsi avec le ut pictura poesis des Anciens : la peinture est aussi une poésie. Ses œuvres rencontrent un public international qui y a tout de suite reconnu cette émotion première que procure le tracé du tout premier trait qui est à la naissance de l’art.

Sur son rapport à la création et à l'érotisme Jacques Cauda m'a confié :"La peinture et la poésie sont mes deux passions, parce que je ne suis bon qu’à ça : peindre et écrire. Poésie, roman, essai, sans vouloir, ni pouvoir, les distinguer. La vitesse seule faisant la différence. En revanche, l’objet y est toujours le même, et toujours identique à la pulsion du peintre que je suis dans son rapport au modèle : c’est toujours une femme et le plus souvent dévêtue…"

Contact
Mes poèmes coquins
Auteurs contemporains
Auteurs anciens
Amateurs éclairés
Anonymes
Chansons érotiques
Citations & Bibliographie
Tantra
Liens

Copyright © Cyr